G-Astronomie à Arles

Betterave.jpg

G-Astronomie

galerie quatre
67 rue du Quatre Septembre, 13200 Arles


Exposition personnelle du 6 octobre au 2 novembre 2019

Vernissage le 5 octobre à partir de 19h00.

 

Matt Frenot réalise des dessins saisis sur le vif à l’aide de crayons de couleurs. Il cherche à révéler par des formes brèves, une sensation de la couleur inspirée de l’environnement naturel. Son approche picturale s’exprime aujourd’hui par la fréquentation de cuisines gastronomiques.
Du jardin à l’assiette, il dresse différentes compositions abstraites évoquant tant la sobriété que la complexité de la création culinaire. L’exposition G-Astronomie présente une sélection de dessins réalisés avec la complicité de différents chefs accompagnés de leurs équipes dont Armand Arnal à la Chassagnette, Christian Chiavola au Hameau des Baux et Or Michaeli à l’Hôtel Voltaire.

Cette exposition est associée avec Octobre numérique 2019

infos : immediats.fr


Quinze étés Reliefs à Marseille

MATT FRENOT-Harmonic Festival_Trigance_220716-121-2.jpg

Quinze étés Reliefs

Hôtel de Région
27 place Jules Guesde, 13002 Marseille

Exposition collective du 03 octobre au 15 novembre 2019

Commissariat des expositions :

Sasha Ertel, Apolline Lamoril et Iris Winckler.


En partenariat avec :

Région SUD - Régie Culturelle PACA
École Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles
FRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur
Centre Photographique Marseille

infos : Quinze étés Reliefs


Bac à sable à Arles du 18 au 28 septembre 2019 - Commissariat : Margaux Bonopera, Grégoire d'Ablon et Matt Frenot

Un paysage n'est jamais neutre. Un territoire non plus. Ils sont le résultat de constructions et de choix répondant à des nécessités spécifiques. Penser un espace, le remarquer, revient à le déterminer. Et cela nous amène inévitablement à structurer nos réalités. Sans jamais pouvoir s'arrêter, nous ne cessons de les systématiser afin de les aménager.

L'exposition Bac à Sable, souhaite être le lieu des remises en doute de nos structures collectives et personnelles afin de mieux repenser ces espaces.

Avec des oeuvres de :
Bianca Argimon
Grégoire d'Ablon
Nicolas Boulard
Pierre de Fenoÿl
Matt Frenot
Célia Hay
Matthieu Lor
Caroline le Mehauté
Josèfa Ntjam
Géraud Soulhiol
Nguyen Trinh Thi
Guim Tio

Lancement de l'édition le 21 septembre avec des textes de :
Grégoire d’Ablon, Margaux Bonopera, Alexandre Desson, Matt Frenot, Julia Marchand, Manon Prigent, Elsa Vettier, Lucie Roblot et Fabien Vallos

Edité par Classe Moyenne Editions
Suivi éditorial de Marie Constant

Dans le cadre du festival Été Indien(s) organisé par Hervé Hote and more.
Arles


PEOPLE SQUARE - Fondation des Artistes - 2019/20

cda_actu_fnagp_fondation_artistes_2019-tt-width-970-height-368-fill-1-crop-0-bgcolor-ffffff.jpg

Lauréat de la Commission Mécénat de la Fondation des Artistes - Maba Bernard Anthonioz pour le projet PEOPLE SQUARE dont le tournage s'effectuera à Shanghaï au printemps 2020. Cette recherche filmique expérimentale sur le mouvement en zone urbaine a débuté avec le film
LA MUE
, 2018 (musique Originale : Jules Wysocki).

La Mue a bénéficié du soutien de LightCone dans le cadre de l'Atelier 105 en 2017-2018.


QUINZE ETES : NOCTURNE / AU SUD à Avignon et Arles

compo_affiches_quinze_etes.jpg

Partenaires
École Nationale Supérieure de la Photographie – Arles
FRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur – Marseille
Centre Photographique Marseille
Parvis d'Avignon

Directeur de la Régie culturelle régionale Laurent Genre.

Expositions collectives à Avignon :

> Quinze étés : Nocturne

Parvis d'Avignon
33-35 Rue Paul Sain, 84000 Avignon
du 28 mai au 12 juin 2019

> Quinze étés au Sud

Galerie Arena Arles (ENSP)
16 Rue des Arènes, 13200 Arles
du 01 juillet au 31 août 2019

Commissariat d’exposition : Sasha Ertel, Apolline Lamoril et Iris Winckler.

infos : Quinze étés


OCCURRENCE - 05.19 > 06.19 - Galerie Quatre - Arles

index.jpg

Il s’agira de déposer deux œuvres encadrées et disposer au sol, un volume correspondant à de nombreux tirages mis au rebut. Une photographie issue du corpus OFFSHORE 2016-2018 et une seconde issue du corpus ARCHIVES 2018-2019.

Rencontre le Samedi 25 mai 2019 à 17h
__

Galerie quatre
67 rue du 4 Septembre, 13200 Arles


Résidence de création - Hameaux des Baux - 03.2019

1522430564.png

Résidence de création en partenariat avec l’ENSP d’Arles, mars 2019.

avec Isabelle Ha Eav et Lucas Lemme





__

Le Hameau des Baux

285 Chemin de Bourgeac, 13520 Paradou



Grâce à l’accueil chaleureux de toute l’équipe du Hameau des Baux.


“ARRÊTE”
une idée de M&M
dans le cadre de été indien(s) - le Marché du Collectionneur

à Arles, du 20 au 23 septembre 2018.

__

Arrête, 8 œuvres, 8 lieux.

Arrête se déploie dans 8 lieux différents de la ville, dessinant ainsi un parcours hasardeux, propice à la déambulation et la rencontre fortuite avec des œuvres. Parce qu’il y aurait un impératif à regarder, le titre Arrête, se veut être une injonction autant qu’une invitation, laissant au visiteur, le choix de la respecter ou pas. Nous souhaiterions créer des interférences, rendues visibles à celui qui ne voudrait pas voir.

Margaux Bonopera et Matt Frenot.


Artistes présentés : Leo Aupetit + Yann Vajda, Guillaume Delleuse, Sol Cattino, Ramona Güntert, Pierre Akrich, Cédric Fauq, Congregation Design.

__

eteindiens.com/mm

margauxbonopera.com


BLEU = VERT
de 10h à 18h et sur RDV

du 02 au 15 Août 2018

> Exposition d’une sélection de travaux du corpus ARLES et OFFSHORE
>
Projection de La Mue (2018)

La Maison Close
passage Robert Doisneau 13200 Arles


_DSC3176_dev.jpg

> jusqu'au 17 mai 2018 inclus <

exposition, de 14h à 19h et sur RDV

La Maison Close
passage Robert Doisneau 13200 Arles

___ 

       « Grâce à la notion de fragment, j’envisage une réflexion sur l’apparition de l’image picturale ».

       Ces quelques lignes clôturent un court texte d’intention, intégré au portfolio de l’artiste, qu’il me fait parvenir quelques jours avant son vernissage. Un mot me frappe. Fragment. Arles est une ville du fragment. Rome est une ville du fragment. Les parois des catacombes sont recouvertes d’une myriade de fragments. L’amputation est belle. Le Laocoon est une oeuvre marquée par son absence de fragments. La torsion ne perd rien de sa puissance. L’histoire lointaine nous parvient par les fragments laissés aux civilisations suivantes. Ils ouvrent sur des lieux, des gestes et des mémoires. Ils sont ceux à travers quoi ce restitue l’histoire. Chez Matt, le fragment est la condition même de ce qui apparaît. Ce n’est pas un objet, ni un cadrage. C’est un mode d’apparition. Qu’est-ce qui fait image ? Le fragment s’indexe sur des situations, voire, sur sa présence lors de situations qui semblent naître de son intervention.
Aucune ne lui préexiste, à l’exception, peut-être, de la présence chromatique des murs de son appartement, situé derrière l’espace Van Gogh.
        Le fragment impose de lui-même une sélection fortuite. Le fragment chez lui est mise en scène, puis patience. Mise en situation, puis patience. Le fragment s’avance sur le terrain du quotidien où les jeux de lumière et les fleurs attendent d’être piégés, révélés. Un tournesol sur une chaise nous murmure qu’il est interdit de s’y asseoir. La chaise de Van Gogh a perdu son usage pour gagner le sceptre de toutes les fonctions : activer la mémoire.

Julia Marchand, mai 2018


> 19 mai 2018 <

> performance VE ATIONS
avec Théo Migeon, guitariste

l'Odyssette
17 rue du Cloître 13200 Arles

VE ATIONS marque une absence, celle de la lettre ‘X’. Envisager la répétition comme facteur multiplicateur du silence. Bégaiement de la partition comme s’il manquait quelque chose au poème pour s’accomplir. La durée de la performance se déroulera entre 5 et 8 h.   

__

    VE ATIONS est le fruit d’une collaboration entre Matt Frenot, artiste et Théo Migeon, musicien. Elle débute avec une œuvre musicale : Vexations, pièce composée par Erik Satie en 1893 dont le thème d’environ 1 min doit être répété 840 fois très lentement (d’après les annotations du compositeur). Jouée pour la première fois par John Cage, Vexations est un ovni dans le paysage musical de l’entre deux siècles et constitue une influence majeure pour les mouvements avant-gardistes du milieu du siècle comme le minimalisme, l’aléatorisme ou la musique répétitive.

 La répétition et le silence sont des thématiques très présentes dans les démarches artistiques respectives de Matt et Theo. Vexations se présente comme un support idéal pour développer leurs recherches en associant la pratique musicale et le dessin au sein d’un projet d’interprétation. Le duo propose une performance live pendant laquelle la composante visuelle et sonore présenteront différentes échelles de la répétition et du silence. Avec tout ce que cela implique de communication et de concentration, la répétition permutera de statut et de position. Tantôt fragment, tantôt ensemble, la perturbation créée par des ruptures sera évocatrice des variations et des transformations possibles de la notion de silence et de répétition en rapport au temps et à l’espace. Ce projet assume une part libre à l’improvisation et à la recherche expérimentale.

Matt Frenot et Théo Migeon.


lamue_projection_chapelledelamadeleine_190518.gif

> 19 mai 2018 <

rencontre et projection

LA MUE (2018)
séances de 22h à 00h

Chapelle de la Madeleine
19 Rue de la Madeleine, 13200 Arles

 


19869.jpg

> le 22 mai 2018 <


rencontre et projection
LA MUE (2018)

Cinéma Studio des Ursulines
10 Rue des Ursulines, 75005 Paris

SCRATCH, LightCone
ATELIER 105