> du 02 au 15 Août 2018 <

BLEU = VERT
de 10h à 18h et sur RDV

la Maison Close
passage Robert Doisneau 13200 Arles


> jusqu'au 17 mai 2018 inclus <

de 14h à 19h et sur RDV

la Maison Close
rue Robert Doisneau 13200 Arles

_DSC3176_dev.jpg

___

 

       « Grâce à la notion de fragment, il envisage une réflexion sur l’apparition de l’image picturale ».

       Ces quelques lignes clôturent un court texte d’intention, intégré au portfolio de l’artiste, qu’il me fait parvenir quelques jours avant son vernissage. Un mot me frappe. Fragment. Arles est une ville du fragment. Rome est une ville du fragment. Les parois des catacombes sont recouvertes d’une myriade de fragments. L’amputation est belle. Le Laocoon est une oeuvre marquée par son absence de fragments. La torsion ne perd rien de sa puissance. L’histoire lointaine nous parvient par les fragments laissés aux civilisations suivantes. Ils ouvrent sur des lieux, des gestes et des mémoires. Ils sont ceux à travers quoi ce restitue l’histoire. Chez Matt, le fragment est la condition même de ce qui apparaît. Ce n’est pas un objet, ni un cadrage. C’est un mode d’apparition. Qu’est-ce qui fait image ? Le fragment s’indexe sur des situations, voire, sur sa présence lors de situations qui semblent naître de son intervention.
Aucune ne lui préexiste, à l’exception, peut-être, de la présence chromatique des murs de son appartement, situé derrière l’espace Van Gogh.
        Le fragment impose de lui-même une sélection fortuite. Le fragment chez lui est mise en scène, puis patience. Mise en situation, puis patience. Le fragment s’avance sur le terrain du quotidien où les jeux de lumière et les fleurs attendent d’être piégés, révélés. Un tournesol sur une chaise nous murmure qu’il est interdit de s’y asseoir. La chaise de Van Gogh a perdu son usage pour gagner le sceptre de toutes les fonctions : activer la mémoire.

Julia Marchand, mai 2018


> 19 mai 2018 <

(après-marché)

l'Odyssette
17 rue du Cloître 13200 Arles

// performance VE ATIONS en collaboration avec Théo Migeon (guitariste) :

22780496_366637460459164_2724899677908482370_n.png

    VE ATIONS est le fruit d’une collaboration entre Matt Frenot, artiste et Théo Migeon, musicien. Elle débute avec une œuvre musicale : Vexations, pièce composée par Erik Satie en 1893 dont le thème d’environ 1 min doit être répété 840 fois très lentement (d’après les annotations du compositeur). Jouée pour la première fois par John Cage, Vexations est un ovni dans le paysage musical de l’entre deux siècles et constitue une influence majeure pour les mouvements avant-gardistes du milieu du siècle comme le minimalisme, l’aléatorisme ou la musique répétitive.

    La répétition et le silence sont des thématiques très présentes dans les démarches artistiques respectives de Matt et Theo. Vexations se présente comme un support idéal pour développer leurs recherches en associant la pratique musicale et le dessin au sein d’un projet d’interprétation. Le duo propose une performance live pendant laquelle la composante visuelle et sonore présenteront différentes échelles de la répétition et du silence. Avec tout ce que cela implique de communication et de concentration, la répétition permutera de statut et de position. Tantôt fragment, tantôt ensemble, la perturbation créée par des ruptures sera évocatrice des variations et des transformations possibles de la notion de silence et de répétition en rapport au temps et à l’espace. Ce projet assume une part libre à l’improvisation et à la recherche expérimentale.

    VE ATIONS marque une absence, celle de la lettre ‘X’. Envisager la répétition comme facteur multiplicateur du silence. Bégaiement de la partition comme s’il manquait quelque chose au poème pour s’accomplir. La durée de la performance se déroulera entre 5 et 8 h.

_


> 19 mai 2018 <


rencontre et projection de LA MUE (2018)

séances de 22h à 00h

Chapelle de la Madeleine
19 Rue de la Madeleine, 13200 Arles

 

lamue_projection_chapelledelamadeleine_190518.gif

> le 22 mai 2018 <


rencontre et projection de LA MUE (2018)

Cinéma Studio des Ursulines
10 Rue des Ursulines, 75005 Paris

19869.jpg

/ infos : ATELIER 105

dans le cadre de la séance SCRATCH, LightCone