OFFSHORE (2016-2018)


 

Une immersion en contexte dense, accéléré et standardisé.
Une spéculation érigée par l’autorité, le pouvoir et la pugnacité du carré.
Une respiration en quête de désaturation.


L’objet de cette recherche propose de questionner l’échelle et les dimensions d’un système en pleine mutation ainsi que son évolution contemporaine. Disposer une conversation entre la forme carré et la couleur vert pour développer une approche méditative sur la notion de présence au sein de la mégalopole shanghaïenne. OFFSHORE est un ensemble de travaux réalisés dans le cadre d’un séjour de dix mois en Chine au sein du programme de recherche Création&Mondialisation, piloté par Paul Devautour (ENSAD Nancy).


LA MUE / 2018 / HD / couleur / sonore  / 1E / 14' 30
 

Par des jeux de transparence et d'opacité, la présence de la couleur verte vient dessiner l'espace urbain. Elle est mouvement, vecteur de durée.
En introduisant la dimension temporelle dans le film, la matière picturale transforme le regard porté sur la ville. Il s'agit de composer par fragments, une vision qui adresse un regard à la fois proche et lointain selon une déambulation de l'axe Est-Ouest traversant le centre de Shanghai.
 

création musicale : Jules Wysocki
 

avec le soutien de LightCone (Paris), Studio Line (Boulogne-Billancourt), ENSAD Nancy (ecole offshore), SIVA (Shanghai), ENSP (Arles)

mattfrenot_com_lamue_2018_3.gif

DCP disponible


 

Par Jahaga, je laisse place à une dimension spirituelle dans mon travail.
Il s’agit d’explorer un certain état de conscience au travers du dessin, de l’écriture et de l’image photographique.

 

VUES D'EXPOSITIONS /